loader image

par | 23, Jan, 22

Papotons autour d’une boisson chaude ~6~

Hiberner ou hiverner

par | 23, Jan, 22

Hiberner ou hiverner

Deux mots qui se ressemblent

À une lettre près, on change de sens, bien qu’on soit toujours dans le thème du froid et de l’hiver. Selon le Larousse, si hiberner est passer l’hiver dans un état d’engourdissement, hiverner est passer l’hiver à l’abri des intempéries.

 

Pourquoi on en parle ?

Eh bien parce que, qu’on le veuille ou non, nos corps sont réglés pour réagir à notre environnement. Or nous sommes en hiver, la période où la nature ralentit… Et mine de rien, nous aussi 😅

Et notre société moderne et industrialisée a beau vouloir nous programmer pour être productifs toute l’année, on ne peut pas forcer le corps et l’esprit à aller contre leur nature outre mesure. Sinon on casse

 

Passer l’hiver

En tant qu’auteurices indépendants, comme toutes les gens qui sont à leur compte, on ne peut pas se permettre de prendre 3 mois de congés et se rouler en boule sous la couette en attendant le dégel. À mon grand dam, nous ne sommes pas des marmottes ! 🥲

Néanmoins, si c’est pour se forcer à être ultra productifs, contraindre le corps à faire moult séances de dédicaces et salons, obliger le cerveau à pondre 50 histoires… Eh bien, sur le long terme, les 3 mois de congés par an sont peut-être plus pertinents 😆

 

Du coup

Je ne dis pas qu’il faut absolument ralentir une fois que les températures chutent. Je dis simplement qu’il faut s’écouter. Si votre corps et votre cerveau vous disent de ralentir, ralentissez ! Vous avez peur de la baisse de revenus ? De lecteurs ? De visibilité ? Lorsque vous aurez trop tiré sur la corde et que vous ne pourrez plus aligner 3 mots, ce n’est pas là que votre activité sera des plus rentables, malheureusement.

 

Hiberner ou hiverner ?

Si vous avez la chance de pouvoir vous mettre complètement en off pendant 3 mois… Je suis à la fois un brin jalouse et très heureuse pour vous XD

Mais si, comme moi, vous ne pouvez pas vous permettre (un jour !), alors pas d’hibernation pour nous ! En revanche, que dites-vous d’une petite hivernation ? Passer l’hiver à l’abri, se cocooner… Trouvez ce qui vous va le mieux.

Votre cerveau ralentit et vous avez du mal à écrire : mettez votre corps à disposition et sortez en dédicaces ! (Si vous êtes dans une région où le covid le permet, hein, pas de bêtises !)

Votre corps ne suit pas, mais votre imagination, oui ? Alors préparez votre meilleure boisson chaude et passez l’hiver à peaufiner un petit roman de derrière les fagots.

Les deux sont en rades, et/ou vous avez un emploi salarié qui vous pompe déjà toute l’énergie que vous arrivez à déployer ? Organisez, prévoyez, faites des plans. Et des plans réalistes ! Faites une liste de salons potentiels, de librairies à démarcher, prenez des notes pour un éventuel futur roman… Ne vous forcez pas à travailler immédiatement si vous ne le pouvez pas, pensez simplement à la suite, au retour des beaux jours.

 

Ralentir pour aller plus loin, travailler moins pour travailler mieux, s’écouter pour être plus productifs.

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Le coin de Bedida
Copyright © 2022 Company Name

0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Le coin de Bedida
Copyright © 2022 Company Name