loader image

par | 31, Oct, 21

Papotons autour d’une boisson chaude ~2~

Ma 1ère séance de dédicaces en librairie

par | 31, Oct, 21

Ma 1ère séance de dédicaces en librairie

Hier samedi 30 octobre, Chanastral, Petit Chat et moi avons organisé une prévente de « Mamonstre » et de « Survivre aux cauchemars » ainsi que ma 1ère séance de dédicaces en librairie.

J’étais réellement impatiente lorsque Valérie, la libraire qui possède l’endroit où l’événement a eu lieu, a accepté ma proposition.

Sauf que…

Plus la date approchait, plus le stress montait. Une blessure m’a empêchée de distribuer autant de flyers que j’aurais voulu. L’entrée de la librairie étant discrète, j’avais peur que les badauds ne me remarquent pas. Dans la panique, j’ai promis à des enfants des animations qui n’existaient pas. (Je sais, c’est malin…)

Mais !

Tous les commerces autour de la librairie ont accepté que j’y mette flyers et affiches. En plus, la mairie de Moissy-Cramayel, où avait lieu l’événement, a proposé de m’interviewer. Et elle a publié l’entretien sur sa page Facebook, qui a eu une certaine portée. Donc tout n’était pas si catastrophique. Pourtant le stress ne me quittait pas.

Mon organisation

En plus « Mamonstre » et  « Survivre aux cauchemars », j’avais prévu d’amener aussi quelques exemplaires de “Fille de la terre”. Comme ça, on en avait pour tout le monde :

« Survivre aux cauchemars » => pour adultes

« Fille de la Terre » => pour ados à partir de 12-13 ans et +

« Mamonstre » => 8-10 ans

Parfait, pas vrai ?

Et pour les animations promises, j’ai créé un petit kit du mini-détective à essayer. Et à vendre, accessoirement. Il contenait du scotch, un pinceau et du charbon/talc pour relever les empreintes ; de l’encre pour prélever celles des suspects et un badge du mini-détective avec le logo de Mamonstre. De quoi émerveiller les enfants et saouler les parents.

J’étais prête !

Le jour de la prévente

L’événement était de 8h30 à 12h30. Mon réveil a sonné à 7h, après les 3h pauvres heures de sommeil que j’ai réussi à grapiller. L’effet “veille de la rentrée”, vous connaissez…

Je me suis levée épuisée, stressée à l’idée d’oublier le moindre petit truc, et l’estomac trop noué pour avaler ne serait-ce que la plus petite goutte de café. Autant vous dire que Petit Panda a pris cher ce matin-là… ^_^”

 

La séance de dédicaces : des galères…

Je pensais vraiment m’en sortir. Après tout, j’avais déjà fait plusieurs salons, j’étais habituée à apostropher les passants pour leur présenter mon livre en trois phrases qui les captiveraient (en principe). Sauf que voilà : parler avec quelqu’un venu à un salon littéraire et prêt à lâcher toutes ses économies dans des livres qui rejoindront sa déjà très grande PAL est une chose ; essayer d’intéresser un client juste venu acheter son journal vite fait et qui n’a pas de temps à accorder à une obscure autrice, c’en est une autre.

Je me suis vite rendue compte que j’étais face à deux exercices différents, et que je ne maîtrisais absolument pas le nouveau.

En plus, voilà qu’à ma 1ère dédicace de « Mamonstre », j’ai vite vu que les stylos choisis n’étaient pas du tout adaptés au papier glacé et que l’encre bavait. Pareil pour le critérium avec lequel Chanastral faisait des petits dessins pour chaque client.

Et cerise sur le clafoutis, nous n’avions pas la place d’installer le petit atelier de relevé d’empreintes que j’avais prévu.

… Mais que du bonheur !

Un mal pour un bien, il n’y avait pas tant d’enfants que ça, du coup l’atelier n’a pas manqué. Et ça a fait plus de bonbons pour nous ! =D

Beaucoup d’amis et de membres de nos familles sont venus nous voir pour nous soutenir et acheter des livres.

La vidéo publiée sur le Facebook de la mairie a attiré des visiteurs.

De nombreuses personnes qui n’avaient pas le budget d’acheter « Survivre aux cauchemars » sur le moment sont reparties avec un flyer ou une carte de visite afin de l’acheter plus tard et de me suivre sur les réseaux sociaux.

BILAN

Des leçons bien apprises, de bonnes ventes, et des bonbons !

0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Le coin de Bedida
Copyright © 2022 Company Name

0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Le coin de Bedida
Copyright © 2022 Company Name